FR / EN
Sélectionner une page

Mélanie récupère les pièges posés la veille au soir

Mélanie récupère les pièges posés la veille au soir


Gilles Lecaillon de Ecocéan apprend aux gestionnaires de la réserve marine comment récolter et identifier des post-larves de poissons. Les pièges lumineux sont posés au coucher du soleil et relevés juste après le lever. Les post-larves (stade intermédiaire entre la larve et le juvénile pour un poisson) qui se rapprochent de la côte pour rejoindre les zones de nurserie (herbiers, récifs) sont attirés par la lumière et se font piéger. Après les avoir identifiés, les gestionnaires les relâchent.
Cette étude donne un bon aperçu de la diversité d’espèces de poissons capables de s’établir dans le milieu si on le lui permet (zones de nurserie présentes, absence de pollution,  etc). Dorénavant, à chaque nouvelle lune, les gestionnaires reproduiront cette étude. La prochaine étape sera peut être de conserver ces post-larves pour les faire grandir en aquariums à terre avant de les relâcher. Ces efforts pourraient diminuer  la forte mortalité qui existe en milieu naturel et aider au repeuplement de la réserve et ses alentours.
Des biohut vont également être posés pour aider les post-larves à grandir à l’abri des prédateurs sous le ponton de la réserve.

Retour du ramassage des pièges

Retour du ramassage des pièges

Récolte de post-larves après une nuit de piégeage

Récolte de post-larves après une nuit de piégeage


Gilles monte ses Biohuts

Gilles monte ses Biohuts


Biohuts remplis prêts à être posés

Biohuts remplis prêts à être posés


La nuit tombe sur les pièges

La nuit tombe sur les pièges