Sélectionner une page

Nous sommes des biologistes marins

Notre histoire débute avec la découverte d’un minuscule poisson – le Gobie d’Andromède – dans la Réserve marine de Banyuls-sur-mer à la fin du siècle dernier… C’était pour les très jeunes biologistes que nous étions une première découverte scientifique, une première image inédite, mais aussi déjà un nom et un concept. « En toute science, illustrer et partager par l’image sous-marine ; et que chaque image ait un sens et un intérêt scientifique ». Vingt ans après, l’équipe s’est agrandie et structurée, mais l’esprit pionnier demeure. La préservation de l’environnement marin qui était notre passion première est devenue une urgence planétaire. Elle nécessite plus que jamais une connaissance approfondie des écosystèmes et le développement de solutions concrètes. Les compétences et l’expérience d’Andromède Océanologie sont au service de ce chantier majeur et sont structurées autour de trois axes :

Explorer et magnifier

Les explorations sous-marines Gombessa, menées par Laurent Ballesta, visent à faire découvrir le monde marin et à fédérer un large public autour d’un triple défi : résoudre une énigme scientifique – réaliser des plongées extrêmes – récolter des images inédites.
Les films issus des expéditions Gombessa sont diffusés en prime time sur Arté puis font l’objet de reventes internationales. Le film « Gombessa IV : 700 requins dans la nuit » a remporté 14 prix internationaux et a été runner-up aux Emmy Awards 2019. Pour le seul mois de juillet 2019, 170 articles de presse ont été publiés sur la cinquième mission Gombessa « Gombessa V : Planète Méditerranée » avec 50,7 Millions de personnes potentiellement touchées (source Kantar Media).

Rechercher et comprendre

Notre pôle Recherche et Développement travaille en étroite collaboration avec le monde universitaire, principalement sur les bio-indicateurs de la qualité des eaux et des écosystèmes côtiers. L’entreprise dispose de l’agrément Crédit Impôt Recherche depuis 2014 et a créé un laboratoire commun avec l’Université de Montpellier (Labcom « Intosea ») reconnu par l’Agence Nationale de la Recherche en 2017. Andromède est actuellement chargée de la mise en œuvre des réseaux de surveillance de la qualité des eaux et des écosystèmes côtiers par l’Agence de l’Eau RMC pour la Méditerranée. Les résultats de ces suivis sont disponibles sur la plateforme cartographique MEDTRIX. Ce réseau de surveillance permet à la France de répondre à ses obligations européennes en termes de mise en œuvre des Directives Cadres Eau et Milieux Marins (DCE, DCSMM).

Protéger et restaurer

De l’étude d’impact à la mise en œuvre de mesures de restauration écologique, Andromède Océanologie accompagne les projets maritimes à forte ambition environnementale pour intégrer chaque projet littoral ou offshore dans son environnement naturel.

L’équipe d’Andromède Océanologie intervient en amont des projets, afin de connaitre au mieux les écosystèmes et les espèces présents et éviter les impacts prévisibles. En phase travaux ou d’exploitation, Andromède propose la mise en œuvre de mesures de réduction des impacts et assiste le Maître d’Ouvrage pour calibrer et mettre en œuvre d’éventuelles mesures compensatoires. Enfin, Andromède Océanologie permet la diffusion des connaissances indispensables à la sensibilisation du public et à l’implication des parties prenantes du projet.
Andromède Océanologie accompagne le projet d’extension en mer de Monaco depuis les études préalables et a réalisé pour Bouygues TP Monaco la plus grande opération de transplantation de posidonie réalisée à ce jour dans le cadre de ce projet.

Notre projet transversal et structurant : l’appli DONIA

DONIA est une application de mouillage et de navigation grand public qui offre à ses utilisateurs un nouvel univers cartographique leur permettant d’ancrer hors de herbiers de Posidonie (plante marine protégée de Méditerranée). Donia ambitionne de devenir le « Waze de la mer », c’est-à-dire l’appli communautaire de tous les usagers de la mer, qu’ils soient plongeurs ou plaisanciers.

Andromède Océanologie a reçu de nombreuses distinctions dont le prix « Entreprise & Environnement » et « European Business Award for the Environment ». Elle a été retenue en 2015 parmi « les 100 solutions françaises pour le climat » à la COP21. En 2017 Laurent Ballesta a été désigné « Wildlife Photographer of the Year » par le Natural History Museum.

Suivez nous sur Instagram