FR / EN
Sélectionner une page

Recor_simplifié
Au mois de juin, l’équipe d’Andromède va sillonner le littoral méditerranéen de Toulon à la frontière italienne pour surveiller la qualité de nos eaux côtières par le suivi d’indicateurs biologiques. Cette campagne est réalisée dans le cadre des réseaux de surveillance RECOR et TEMPO soutenus par l’agence de l’eau RMC.
RECOR – Réseau Coralligène – est un réseau de surveillance des assemblages de communautés du Coralligène. Trois types de descripteurs sont utilisés sur 124 stations échantillonnées tous les trois ans depuis 2010 :
1) une description générale et la mesure de facteurs abiotiques
2) les pourcentages de recouvrement par du non vivant (vase, sable, rocher, anfractuosité, débris d’organismes vivants, déchets) et du vivant (les macro-espèces visibles fixées ou peu mobiles). Ces pourcentages sont calculés à partir de l’analyse de quadrats photographiques via le logiciel CPCe 4.1 « coralligenous assemblages version »
3) la démographie des espèces érigées (gorgones principalement).
TEMPO – Surveillance des herbiers de posidonie par télémétrie acoustique – est un réseau de surveillance des limites d’herbiers à Posidonia oceanica.
Basée sur un principe d’interférométrie acoustique 3D, la télémétrie acoustique permet la réalisation de cartographies avec une précision centimétrique. Cette méthode est utilisée pour le suivi des limites des herbiers de posidonie en plus de mesures de vitalité stationnaires (type de limite, densité, déchaussement) et de relevés de pressions (perturbations physiques, biologiques et pollutions). Une centaine de limites inférieures sont suivies tous les trois ans sur l’ensemble du littoral français méditerranéen depuis 2011.