FR / EN
Sélectionner une page

Andromède Océanologie a remporté l’appel d’offres lancé par la Communauté d’Agglomération Toulon Provence Méditerranée intitulé « Etude de la qualité du milieu marin au droit du rejet des stations d’épuration Amphitria, Amphora et Almanarre, campagne 2017 ».
Retenu sur la base de ses compétences techniques et le prix global de sa prestation, Andromède se voit à nouveau confier la tâche d’un suivi scientifique réglementaire de rejet urbain.
Les eaux usées font l’objet de traitement en station d’épuration afin d’éliminer partie importante des contaminants qu’elles peuvent contenir. Les eaux ainsi traitées sont rejetées dans le milieu naturel (en mer via des conduites sous-marines dans le cas présent).
Afin d’évaluer l’impact que peuvent avoir ces eaux traitées sur le milieu marin, un suivi rigoureux est mené depuis plusieurs années : qualité des eaux, analyses sédimentaires, benthiques, ichtyologiques, suivi des herbiers de posidonie et du coralligène font partie du large éventail d’analyses mené dans le cadre de ce projet. Et pour la première fois dans ce type de suivi, nous chercherons à évaluer l’impact génotoxique et mutagène des rejets sur les organismes vivants.
 
2 1